Food : omurice et ramens

Capture d’écran 2014-12-03 à 10.05.57

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, parlons cuisine. Lorsque nous sommes arrivés au Japon en octobre dernier, nous avons été confrontés à un problème de taille : se faire à manger. Ici, point de beurre ni de crème fraîche, adieu vinaigre balsamique et bonjour sauce soja ! Sachant qu’en plus, j’ai une fâcheuse tendance à faire brûler mes plats…

Moi en cuisine…

Nous avons vécu une ou deux semaines stressantes, à se demander si le régime nikuman (brioches fourrées à la viande), onigiri et plats préparés nous permettrait de rester en bonne santé jusqu’à Noël. Finalement, j’ai décidé de me mettre à la cuisine japonaise pour de bon. Je vais donc vous dévoiler aujourd’hui deux recettes très faciles et peu coûteuses que j’ai apprises depuis mon arrivée à Tokyo.

1- L’omurice

hanasaku-iroha-2001

Il s’agit d’un plat qui est notamment servi dans les Maid Cafés de Akihabara à des prix scandaleux, alors que vous pouvez le faire chez vous à moindre coût. Le principe est simple : c’est du riz dans une omelette. Pour deux personnes, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

FotorCreated

Commencez par faire cuire le riz. Pendant ce temps, faites revenir dans une poêle (ou un wok, encore mieux) les carottes et les oignons à feu doux. Quand les carottes commencent à être fondantes, ajoutez les tomates, puis le riz ainsi qu’une cuillère à soupe de ketchup et une cuillère à soupe de sauce soja. Faites cuire à feu vif en remuant le riz pour que ça n’accroche pas. Versez cette préparation dans un saladier et réservez. Dans la même poêle, versez la moitié des oeufs battus (feu doux). Recouvrez une moitié de l’omelette avec trois cuillères à soupe de riz sauté. Laissez cuire environ 2 ou 3 minutes, puis, quand le dessous de l’omelette est doré, repliez la moitié vide sur la moitié avec le riz. Versez l’omurice dans l’assiette (attention, opération délicate !), puis décorez-la avec du ketchup selon votre envie. Recommencez à l’identique pour la deuxième omurice, et voilà, c’est prêt ! (Vous pouvez agrémenter la recette en ajoutant des morceaux de poulet dans le riz, ou en mettant d’autres légumes, comme des petits pois).

IMG_1807

2- Les ramens

FotorCreated C’est l’un de mes plats japonais préférés (comme Naruto !), que j’ai découvert rue Sainte-Anne, du temps où j’étais parisienne. À l’origine, ce plat est chinois ; on en trouve un peu partout dans les restaurants au Japon. Pour deux personnes vous aurez besoin de : 2 oeufs, 6 tranches de porc, des pousses d’épinard, des pousses de soja, des nouilles à ramen et du bouillon de porc (ou bien, si vous allez dans un supermarché asiatique, vous trouverez peut-être des sachets de préparation à ramens toutes prêtes, avec la sauce et les nouilles).

Faites cuire les oeufs durs puis la viande jusqu’à ce qu’elle soit dorée puis réservez. Versez 1L d’eau dans une casserole et mettez à chauffez. Dès que l’eau bout, baissez le feu et versez les nouilles, qui cuisent 3 min en général, ainsi que le bouillon de porc. Ne rajoutez les pousses d’épinard qu’à la fin ainsi que les pousses de soja. Répartissez la soupe et les nouilles dans deux bols, puis rajoutez dans chacun trois tranches de porc et un oeuf dur coupé en rondelles. Sortez les baguettes, et itadakimasu !

IMG_1887

J’espère que ces recettes vous plairont ! 🙂 Mata ne !

La première photo est la propriété du site http://japanlover.me

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s