Un road trip japonais // Première semaine

FotorCreated

Bonjour à tous ! Pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous savez que j’étais partie une semaine en Nouvelle Calédonie, ce qui (je l’espère) excuse le retard que j’ai pris dans les articles 🙂 Il y a un mois, mes parents et mes soeurs sont venus nous rendre visite au Japon : ce furent deux semaines intenses de visites, découvertes et bonne humeur, que je vais essayer de condenser pour vous en deux articles consécutifs, avec quelques photos prises par ma petite soeur Gaby pour agrémenter le tout (oui, j’avais décidé d’y aller en mode faignasse, c’est-à-dire sans mon appareil photo). Comme nous étions six pour ce voyage de deux semaines, et que mon copain et moi-même n’avons pas le droit au JR Pass puisque nous résidons au Japon, nous avions pris le parti de réserver une voiture Nissan équipée d’un GPS japonais (pour louer une voiture au Japon, il faut faire traduire vos permis de conduire au préalable auprès de la Japan Automobile Federation). Nous étions en théorie trois conducteurs, mon père, ma mère et moi-même… mais au final merci Daddy qui a été le seul à braver les affres de la conduite à gauche ^^ ! Le principe du voyage était le suivant : découper la route entre Tokyo et Kyoto en trouvant des étapes sympas et originales, hors des sentiers battus, pour faire découvrir à ma famille le Japon sous toutes ses coutures. C’est parti pour l’aventure ! 🙂

11098998_985776144773498_6120410677375660134_n

Nous avons passé les trois premiers jours à Tokyo, avec pour commencer une grande promenade au parc Shinjuku-kouen, où nous avons eu la chance de voir les derniers sakuras tokyoïtes.

11053367_985775994773513_3985107085577389196_n

Puis l’incontournable Harajuku avec le grand sanctuaire shinto Meiji-jingu, où nous avons pu admirer un cortège nuptial (comme à chaque fois que j’y suis allée). Nous y avons déposé une tablette votive avec des prières de bonne santé et de réussite pour toute la famille, avant d’aller faire un karaoké à Shibuya.

1495439_985776258106820_8185042070474607680_n

Enfin, le clou du spectacle : la visite du musée Ghibli à Mitaka (si vous comptez réserver les billets depuis le Japon, vous pouvez le faire dans les Lawson, si possible deux ou trois semaines à l’avance pour être sûr d’avoir des places aux horaires qui vous conviennent – plus d’infos ici).

IMG_2852

***

11140323_988268687857577_438697582851784878_n

Première étape de notre road trip au Mizuno Hotel sur le lac Kawaguchi, au pied du mont Fuji. Pas de chance, le temps était couvert à chaque fois que nous sommes allés dans les onsen avec vue sur la montagne sacrée, mais nous avons fini par pouvoir la contempler dans toute sa splendeur, entourée de cerisiers. Et nous avons aussi vu une famille de petits singes dans les arbres au pied de l’hotel ! Une première 🙂

10995644_988268791190900_7346707760132960680_n

11188471_988268691190910_6205384785893019629_n

***

11188356_990393254311787_3172011317707581891_n

Deuxième étape : Takayama, un petit village artisanal dans les montagnes au nord-ouest du mont Fuji. L’endroit est réputé pour ses rues commerçantes restées intactes depuis l’ère Edo et pour ses festivals de printemps et d’automne, au cours desquels d’imposants chars paradent dans la ville. L’endroit est aussi connu pour son grand ensemble de temples et sanctuaires au nord de la ville. Dans les artères restées traditionnelles de la ville, vous pourrez trouver des fabriques de saké, des boutiques d’objets en bois ou d’encens… Et des sarubobo, ces petites amulettes porte-bonheur dont je parlais dans mon article sur les favoris du mois d’avril !

11169913_990393404311772_3663647090891433121_n

11188473_990393577645088_293677271451885804_n

***

shirakawago-1

Troisième étape à Shirakawa-go, le plus ancien village du Japon, classé au patrimoine mondial de l’Unesco : les maisons aux toits de chaume au milieu des rizières constituent une image d’épinal assez unique. Traditionnellement, le village était connu pour l’élevage de vers à soie. C’est un lieu hors du temps, encaissé dans une vallée depuis laquelle on peut apercevoir les hauts sommets enneigés des montagnes : en hiver, quand la neige recouvre tout, cela doit être particulièrement superbe. (Ces deux photos de Shirakawa-go viennent de Google Image). Le village se visite en une matinée, donc parfait pour faire une petite pause avant le grand tronçon de route jusqu’à Kyoto.

Shirakawa-go_houses_2

***

11201626_990393774311735_5616021837138738079_n

Quatrième étape du voyage : KYOTO !! Nous y sommes arrivés le vendredi. Nous avions loué une maison dans le centre sur AirBnb pour cinq jours. J’étais déjà allée à Kyoto au cours d’un weekend marathon où nous avions aussi visité Nara (article ici), donc autant dire que nous n’avions guère profité de l’ancienne capitale. Cette fois-là, j’étais bien décidée à prendre ma revanche 😉 Énorme coup de coeur pour le temple Kyomizu-dera, que je ne connaissais pas : malgré les travaux sur une partie du temple, l’ensemble reste magnifique. La charpente à flanc de colline et la végétation luxuriante font de ce lieu est des plus beaux endroits de Kyoto à mon avis.

11013477_990393790978400_8554117902101448973_n

La promenade de nuit dans le quartier de Gion est également à ne pas manquer : plongée garantie dans Mémoires d’une geisha. Le dimanche, nous nous sommes rendus à Arashiyama, à l’ouest de Kyoto, connu pour sa bambouseraie.

11065909_990393974311715_2368955846324768425_n

Un regrettable incident impliquant un pigeon, une glace et moi-même entache l’après-midi, qui s’achève heureusement sur une touche de gaieté avec la danse des apprenties geisha dans le quartier de Gion (la cérémonie du thé servie par la geisha ne vaut pas vraiment le détour, à part que l’on peut ramener l’assiette dans laquelle est servie la pâtisserie qui accompagne le thé ; en revanche le spectacle en lui-même, qui dure une heure, est à couper le souffle). Plus d’infos ici sur ce spectacle qui n’a lieu qu’en avril pendant 3 semaines.

11188341_990393977645048_5883671454957777647_n

Voilà, c’est la fin de cette première semaine de voyage, à la fois dense et riche en émotions ! J’espère que cela vous aura plu et que vous aurez pu voyager avec nous le temps d’une lecture 🙂 Mata ne !

15 commentaires sur « Un road trip japonais // Première semaine »

  1. Merci pour cet article plein de gaieté.
    Que s’est-il passé avec un pigeon ?
    A-t-il gâché ta glace ?
    Félicitation à Gaby pour ses photos !
    On voit nettement la différence avec celles de Google.
    J’attends avec impatience la suite.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ah disons que nous nous sommes installés sous un arbre plein de pigeons, mais que nous avons décidé de ne pas en tenir compte… et il est arrivé ce qui devait arriver ! Un vilain pigeon a fait caca dans ma glace et sur moi par la même occasion ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou Camille merci de nous faire voyager à travers ton récit et tes photos 🙂 pauvre glace et pauvre toi 😉 as tu des recommandations niveau hebergement à kyoto ? on part en avril pour la premiere fois au Japon on arrive a Kyoto et repart de Tokyo. on n’a rien reservé pour le moment…On vient en sac à dos, pret à découvrir le japon authentique..Donc si tu as des idées, ou lieux incontournables…je suis preneuse de tous tes conseils 😉 merci d avance.

    J'aime

    1. Coucou Flavie, merci pour ton commentaire ! Ça me fait très plaisir 🙂 Pour Kyoto, nous étions restés 5 jours dans un appartement AirBNB à proximité de la Kyoto Station (nous étions 6 donc appartement très rentable). Avril étant en pleine saison haute touristique, vous courrez le risque de ne plus rien trouver de bien en réservant au dernier moment, donc je te recommande vivement de réserver dès maintenant un logement (que ce soit par Booking, AirBNB, ou en regardant sur des sites plus dédiés comme Vivre le Japon). Les auberges de jeunesse sont très réputées au Japon et proposent des tarifs imbattables ; il y a aussi les minshuku, qui sont des sortes de chambres d’hôte à mi-chemin entre l’auberge de famille et le ryokan. C’est souvent abordable et bien tenu. Niveau incontournables touristiques, tu as les classiques :
      – Pavillon d’or, Pavillon d’argent, Kiyomizu-dera, Tofuku-ji, Fushimi-Inari, Chemin des Philosophes, quartier de Gion la nuit, Arashiyama, château de Nijo
      – En excursion d’une journée depuis Kyoto, bien sûr il y a Nara, mais aussi Himeji avec son château refait à neuf et Amanohashidate, l’une des 3 vues du Japon, c’est magnifique
      – Si jamais il y a encore des places, je te conseille d’aller voir le Miyako Odori si les dates coïncident, c’est une danse des apprenties geisha dans un théâtre magnifique.

      Voilà, n’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂 Et surtout bon voyage !

      J'aime

  3. Coucou, sympa ces arrêts entre les deux villes! J’aime particulièrement le vieux village. Dis, c’est quoi « les Lawson » dont tu parles pour réserver le musée Ghibli? Je passe 2-3 mois au Japon au printemps prochain, je note déjà quelques conseils!

    Aimé par 1 personne

  4. Magnifique voyage qui donne envie de partir sur tes traces!
    Je rêve de faire cette surprise à mon chéri amoureux du japonais médiéval.
    Peut tu nous détailler ton budget suivant les différents postes (avion, transport, hébergement, nourriture, visites,…)
    Merci.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Charlotte ! Désolée pour la réponse tardive 🙂 Il est difficile d’établir un budget puisque tout dépend de tes moyens et de tes attentes ! Ce qui est sûr, c’est que les mois d’avril/mai et l’été sont les périodes les plus chers (la période des cerisiers en fleur étant très prisée), par conséquent les billets d’avion sont plus chers pour cette période, mais tu peux t’en sortir pour environ 700€ par personne. Les logements coûtent relativement cher au Japon, surtout si tu cherches des auberges traditionnelles (ryokan), mais les Airbnb pullulent, et les auberges de jeunesse sont très réputées, ce qui permet d’offrir une alternative agréable. Pour les transports, si tu prévois de rester plus de deux jours à Tokyo, je te conseille de prendre une carte Pasmo ou Suica, et si vous comptez sillonner un peu le pays (ne serait-ce qu’aller à Kyoto), le JRPass est indispensable. Les visites ne coûtent pas très cher en général quand il s’agit de temples, mais pour des sorties comme le musée Ghibli ou des parcs d’attraction, les prix montent tout de suite. Enfin, le gros gros avantage du Japon, c’est le prix de la nourriture : tu peux vraiment t’en sortir avec 10-15€ par jour pour manger, même en mangeant dans des petits restaurants types ramens. Voilà, j’espère que ça t’aidera un peu ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s